www.audioatrium.com Index du Forum
Connexion S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher

Rélexion sur le marché

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.audioatrium.com Index du Forum » Film
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
aevus



Inscrit le: 06 Déc 2006
Messages: 25757

MessagePosté le: Dim Juil 21, 2013 4:49 pm    Sujet du message: Rélexion sur le marché Répondre en citant

On va s'amuser à faire un peu de futurologie.

Je m'intéresse à ce sujet depuis déjà un moment et je crois fermement que nous vivons depuis 10-15 ans quelque chose de rare dans l'histoire de l'humanité; quelque chose qui a changé et qui changera encore nos façons de faire, en profondeur. On parle ici de la technologie numérique combiné à l'explosion d'internet. Ça provoque des changements directs mais aussi par ricochet.
L'industrie de la musique a goûtée à cette brutale évolution de plein fouet. Les médias, la littérature, les jeux et maintenant la télé et le cinéma y goûtent aussi. N'importe quoi d'encapsulable en numérique, en fait.

Tout change: façons de concevoir, de présenter, de distribuer, de consommer; tout y passe et tout peut être remis en question.

My educated-guesses, en vrac:

1. Les clubs vidéo vont disparaitre de la map complètement, ou presque, d'ici 2016-2018.

2. Les formats physiques (DVD, BR) survivront un peu plus longtemps, jusqu'à 2020-2025, entretenus artificiellement par les limites de bandwith, l'allergie naturelle des gens pour le changement et les add-ons +/- superficiels; collector edition, director's cut, coffret cadeaux, coupons rabais cinéma, super HD, 3D, etc... Vendus surtout en grandes surfaces aux collectionneurs frénétiques, aux matantes donneuses de cadeaux et aux gens pour qui un appareil ménager doit absolument servir au moins 20 ans.

3. Le streaming va dépasser le Cloud qui va lui-même dépasser la copie numérique à la maison (hard drive). On ne voudra plus gérer sa collection, on voudra simplement consommer quand, sur quel appareil et où on le voudra. Sans tracas et sans niaisage de frais de retard, de bris, de vol, d'usure, de perte, d'entreposage, etc...

4. On va continuer à essayer de nous *vendre* parce que plus payant mais la *location* va finir par gagner, donc le streaming sur abonnement. La réalité voulant qu'il n'est pas vraiment nécessaire de posséder un film ou une série télé comme ça peut (peut-être) l'être pour la musique, qu'on réécoute de nombreuses fois.

5. Le modèle d'affaire ''freemium'' risque de faire sa place, où un accès gratuit ou très abordable sera possible en contrepartie de visionnement de pub. La partie ''mium'' donnera possiblement une meilleure résolution, bonus, sous-titre, plus grand choix, pas de pub, etc...

6. La production cinématographique et série télé va continuer à vivre des changements majeurs et nous verrons des séries de films (sequels et ''splits'' vol. 1,2, etc.) emprunter aux séries télé le concept ''d'allonger'' le produit et de le fractionner pour des raisons d'économie d'échelle et fidélisation de l'auditeur. D'ailleurs, la frontière entre cinéma et série télé deviendra de plus en plus floue et finalement il va rester ''l'expérience audio-visuelle'' qui portera bien le nom qu'on aura choisi...

7. Les gros joueurs de la distribution stream seront fort probablement: Netflix, Google (youTube), Amazon, Wal-Mart (Vudu) et peut-être aussi Apple, Time Warner, Disney et autres grosses pointures de l'industrie. Ce sera une lutte de territoires titanesque qui, je pense, connaitra son point culminant entre 2015 et 2020. Beaucoup de fusions, acquisitions et même faillites sont à prévoir. Les enjeux sont immenses et internationales.

8. En parallèle, le marché de niche (lire: film d'auteur ou de spécialité) connaitra une embellie qui pourrait se concrétiser par un modèle de distribution stream sur abonnement (par un des gros joueurs mentionnés ci-haut ou une nouvelle cie montante) conjugué à quelque chose comme Kickstarter mais version pour réalisateur, où des projets de films indépendants sont soumis puis les membres (fan, cinéphiles..) votent et injectent des fonds pour produire les meilleurs choix. ''For us by us'', quoi. Ça pourrait même revirer en espèce d'hybride Netflix/Vimeo/Kickstarter/Facebook où une structure de réseau social pourrait servir de liant entre les artistes et les consommateurs et/ou artistes-artistes et consommateur-consommateur.

9. Il va y avoir une dichotomie très nette entre le cinéma (et même la série télé) de gros divertissement et les produits de niche: L'entre-deux risque fort de disparaitre... On essaiera même plus de passer un film mi-auteur mi-divertissement dans 1000 grosses salles de cinoche, on choisira dès le début la direction qu'un projet prend. Pour le bien de tous. Le cinéma (de masse) migrera vers le ''spectacle international'' et, donc, les budgets pharaoniques, tandis que le produit de niche n'empietra plus du tout sur le highway des grosses productions.

10. Les salles de cinéma vont survivre... partiellement. Il y aura des ''méga-salles'' où les dernières technologies seront utilisées (3D, écran type IMAX, sonorisation de haut calibre, bancs vibrants, traitement VIP, Loges privées, bancs doubles ou de type sofa, etc..) et il y aura des petites salles modestes mais efficaces qui seront multi-fonctions et à offertes en location, linké à des satellites pour téléchargement HD (i.e. le producteur d'un film d'auteur pourra vendre des billets d'avance et louer une salle en conséquences des ventes dans XYZ ville pour s'assurer de la rentabilité de sa production avant une période de streaming sur un site, le tout flexible et à la demande).

Voilà ma vision des choses en ce 21 juillet 2013. Vous ressortirez le billet dans quelques années! Je veux une bière pour chaque point que j'ai snapé juste Wink



_________________
c'est long 10 ans
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ArnaudB



Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 5281
Localisation: Montreal

MessagePosté le: Dim Juil 21, 2013 6:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.themovienetwork.ca/tmn-go/ Smile



_________________
"Seule la beauté est à l'abri des outrages du temps. Les philosophies s'effritent comme du sable, les croyances se succèdent les unes aux autres, mais ce qui est beau est une joie en toutes saisons, une jouissance éternelle."
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Gonewiththewind



Inscrit le: 14 Juin 2013
Messages: 532

MessagePosté le: Lun Juil 22, 2013 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce sont des réflexions intéressantes, merci de les partager.

Ton point 3 reflète bien les tendances des plus jeunes.
Allez s'acheter un cd deviendra un geste rarissime.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.audioatrium.com Index du Forum » Film Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous pouvez joindre des fichiers dans ce forum
Vous pouvez télécharger des fichiers dans ce forum
www.audioatrium.com topic RSS feed 


Powered by phpBB © 2001- 2004 phpBB Group
Designed for Trushkin.net | Styles Database
Traduction par : phpBB-fr.com
[ Time: 0.0918s ][ Queries: 15 (0.0103s) ]